CONSO I 100 NUITS D'ESSAI POUR CONVAINCRE ?


P A R   T O N Y   S A N S   P .   -   2 6 . 1 2 . 2 0 2 2

Les offres ''100 Nuits d'Essai'', une nouvelle façon de fidéliser les consommateurs. I (c) Pexels
Les offres ''100 Nuits d'Essai'', une nouvelle façon de fidéliser les consommateurs. I (c) Pexels
(c) grandlitier.com
(c) grandlitier.com

Depuis une petite dizaine d'années, je constate que beaucoup de litiers* (*non, il n'y a pas de fautes) prônent leur opération commerciale ''100 Nuits d'Essai'', comme étant l'Eldorado pour choisir sa literie, sans se ruiner.

 

Souvent optionnelle, elle nous est (sur)vendue autant à la TV qu’en magasin pour une solution de tranquillité dédiée à  nous, consommateurs.

 

Mais que couvre t'elle concrètement ? Quels sont les arguments pour et/ou contre ?

 

On en parle... 

 

 

 

 

100 NUITS, PAS UNE DE PLUS  !


(c) Pixels
(c) Pixels

Chaque literie qui sort d'une usine de fabrication, arrive en dépôt avec son équilibre de fermeté. Selon ses caractéristiques techniques, le produit peut être plus ferme que les modèles exposés en magasin, car beaucoup utilisés ou manipulés par la clientèle de passage.

 

Même si un surmatelas pourrait offrir un accueil plus moelleux au démarrage, le vendeur va d'abord toujours vous proposer dans sa vente, cette fameuse extension ''100 Nuits d'Essai''. Au delà de faire de la marge supplémentaire pour le point de vente, l'idée est d'offrir la décision à nous consommateurs, de nous planter sur le choix de la literie (et ça, c'est plutôt cool !).

 

A titre de premier exemple, notre partenaire BUT Quimper : le prix de son extension dépend de la valeur du matelas (20% du prix en moyenne). La livraison est remboursée (sous conditions) ainsi qu’un bon d’achat d’une valeur de 20€ à utiliser sur la gamme accessoires literie, 2 ans après l’achat. L’offre reste intéressante autour de 350/400€ en panier d’achat, mais peut vite piquer au portefeuille pour un matelas à 500/600€. Le consommateur est vite contraint à passer par un financement si le budget ne le permet pas.

 

Chez le concurrent Conforama, 3 formules  existent et… elles font plutôt réfléchir. Pour quasiment les mêmes services, l’enseigne démarre à partir de 39 € seulement, pour une extension de 10 ans (contre 5 pour BUT). La formule basique est à 29 € pour 100 nuits.

 

Toutefois, l'offre précise bien ''à partir de...'' : donc possiblement plus cher, selon la batterie de services complémentaires que l'enseigne peut proposer...

 

Enfin, sur les fournisseurs en ligne comme Emma Matelas, garantie de 10 ans, livraison et retours gratuits. À noter que la reprise du matelas n’est pas directement faite par Emma (mais par leur partenaire). De plus, le matelas peut être remboursé sous 14 jours s’il ne convient pas : un argument certes de taille, mais qui n’offre pas un recul suffisant pour le consommateur sur la qualité du produit sur le long terme. On note toutefois, un cutter fournit dans le kit de bienvenue pour retirer soigneusement le film plastique : pratique, et efficace.

 


Dans les 3 cas, aucune mention associée à l’hygiène literie est évoquée (ce qui aurait pu être un argument de refus de reprise du produit). 

UNE HISTOIRE À DORMIR DEBOUT, ALORS ?


(c) Pexels
(c) Pexels

Quand vous choisissez votre literie, n’oubliez jamais qu’elle est en règle générale affiliée à une garantie légale de 5 ans par une bonne partie des fabricants.

 

Des photos peuvent être requises et une déformation supérieure à 15% est demandée pour la prise en charge.

 

Il faut vraiment prendre ce service comme un bonus si la literie est pour un usage intensif quotidien, et non pour de la location saisonnière ou ponctuelle.

 

Enfin pour finir, prenez cette extension uniquement si vous avez un doute sur ce que vous avez testé en point de vente : parce qu’acheter en ligne un matelas sans l’essayer, c’est comme acheter une voiture sans l’avoir pratiqué sur la voie express !

 

 

Ça roule, mais pour combien de temps !

Commentaires: 3
  • #3

    eva (samedi, 28 janvier 2023 22:59)

    Une histoire a dormir debout (ok, je sors…)

  • #2

    lilian (mercredi, 28 décembre 2022 18:42)

    20% du prix !!!! c'est cher pour ce que c'est.

  • #1

    andre (mardi, 27 décembre 2022 11:52)

    j'en ai entendu parlé, mais de là à saisir l'opportunité....