CETTE CHRONIQUE TE PLAÎT ?

Découvre d'autres écrits dans notre Newsletter, chaque mois !


SOCIÉTÉ I STÉRILITÉ, QUAND TU NOUS TIENS...


P A R    V I R G I N I E   V .   -   2 4 . 1 0 . 2 0 2 0

Il fut un temps où les femmes comme  moi, étaient répudiées.  

Et oui… Marguerite de Valois, pour ne citer qu'elle, s'est vue annuler son mariage pour cause de stérilité.

 

Cher Henri IV , qui fout dehors sa Reine Margot pour pouvoir procréer !

 

UNE  FATALITÉ...?


Alors… aujourd'hui, c'est différent.

On peut divorcer bien sûr, mais pas toujours pour les mêmes raisons.

 

La stérilité chez une femme est un tsunami. C'est toute sa vie qui est remise en jeu : du jour au lendemain, on ne sert plus à rien, on est bonne à rien… on veut mourir…

 

Mais pas de panique, ça passe !  (En tout cas, pour moi !) 

L A   C H U T E


La stérilité, c'est passer par toutes les étapes.

L'une d'elles dont je me souviendrais toute ma vie est le fameux test de Hühner ! (Ou test post-coïtal si vous préférez !)

 

Vous avez un rapport sexuel douze heures avant précisément.

Vous ne vous lavez pas... (OK... déjà, ça craint !)

Puis vous allez vous faire "triturer" pour  compter le nombre de spermatozoïdes vivants.  Jusque là... bon, c'est faisable !

 

Mais quand vous voyez entrer un jeune médecin hyper sexy qui vous dit de vous détendre, et bien, ce n'est plus le même refrain !

Jambes écartées, tu as Brad Pitt entre les cuisses !  

 

Ah, j'oubliais ! Quatre internes étaient là aussi ! (à plusieurs, la fête est plus folle !)

 

Le test est concluant. Tout va bien du côté de Monsieur. C'est Madame qui merde !

Avec un syndrome des ovaires polykystiques et une endométriose, c'était pas gagné !

L A   D É C I S I O N


Alors, là... c'est parti !

 

Traitements, comprimés, piqûres, prise de sang, RV hôpital  tous les mois, échographies pour s'extasier devant... rien ! Des femmes enceintes jusqu'au cou qui vous font de grands sourires de compassion.

Pas assez d'ovocytes pour une fécondation in vitro... c'est dit !

 

Huit années de galères et de tortures aussi bien physique que psychologique. On vous met plus bas que terre, ou en tout cas vous en avez l'impression, on vous vole votre intimité. Vous servez de cobaye. Les traitements sont de plus en plus douloureux. Mon humeur change, je n'ai plus aucune libido. Poids, poils, boutons…

 

J'en peux plus. J'arrête. On en discute en couple. Pour lui comme pour moi c'est sûr, on ne peut plus continuer comme ça…

On veut un enfant ensemble mais pas à n'importe quel prix.

 

Alors, comme une évidence, on se met dans la grande aventure de l'adoption…

 

 

Si vous avez des anecdotes croustillantes sur la stérilité, 

racontez nous !

Commentaires: 1
  • #1

    Marielle (mercredi, 20 janvier 2021 00:16)

    Coucou ma copinaute Virginie!
    Dure.... tellement difficile, toutes ces étapes.
    Un véritable parcours du combattant......
    Mais dit moi......pourquoi malheureusement dame nature nous joue parfois des tours........pourquoi à toi, à moi?!
    Moi je sais.......cela l'amuse! Hein, tu crois pas?!
    Pas nous pourtant! Loin de là!
    Alors tant pis, pour toi comme pour moi, ce seras pas un bébé du bidon.......mais un bébé du coeur!
    Finalement j'ai envie de dire merci à cette dame, mais oui!
    Après cette très très longue digestion de ce vilain mot, stérilité......
    Et cette très très très longue attente pour devenir maman!
    Nous voilà à présent tellement heureuse!
    Toi avec ton magnifique Apollon, Olivier.
    Moi avec mon adorable Sumo, Kyann.
    Ont vous adorent nos petits (heu......grands maintenant!) gars!

ET SUR LE MÊME SITE...