CETTE CHRONIQUE TE PLAÎT ?

Découvre d'autres écrits dans notre Newsletter, chaque mois !


DIY I RETOUR AU MOYEN ÂGE... OU PAS !


P A R    S E V E R I N E   L E   T  .   -   1 2 . 0 1 . 2 0 2 0

(c) sante.journaldesfemmes.fr
(c) sante.journaldesfemmes.fr

Il y a quelques années, je me suis essayée à faire mes produits d'entretien moi-même, j'ai vite arrêté au vu des résultats peu probants. Depuis quelques temps, les blogs, pages Facebook et autres sites spécialisés pullulent. Ils représentent une mine d'informations et de conseils pour les plus novices.

 

Disposant de temps et influencée par mon porte monnaie, j'ai retenté l'expérience. Fière de mes créations d'apprentie chimiste, mes produits ont eu un accueil, disons, assez aléatoire de la part de mon entourage.

 

Mon ado, levant les yeux au ciel : «On n'est plus au Moyen-Âge ! ».

 

Ironique, je lui ai répondu que ce n'est qu'une étape ! Bientôt, on s'habillera en peaux de bêtes, on s'éclairera à la bougie, et on pédalera pour produire l'électricité. Bizarrement, elle n'a pas ri !

 

Sans compter les réactions, par rapport aux odeurs, mon compagnon : « la lessive, elle sent rien ! ». Oui, le lierre n'a pas d'odeur, mais la lessive est efficace. Bienvenue dans le monde aimant le chimique et l'industriel. Il en va de même, lorsque j'ai fait ma pâte à tartiner maison : « on préfère le n... »

 

Loin de me décourager, j'ai banni l'essuie-tout jetable et j'ai émis (par provocation) l'idée de serviettes hygiéniques lavables.

La réaction de l'ado fut sans négociation possible : « t'es folle ou quoi ! ».

 

Bon, pour continuer ma quête, le chemin est sinueux et semé d'embûches. Mais j'ai de l'espoir et une alliée qui se rallie à ma cause : ma petite fille de 4 ans, qui adhère au fait d'utiliser des lingettes lavables pour les toilettes. Elle me dit souvent :

 

« c'est bon pour la nature ».

 

C'est elle aussi, qui met méticuleusement les épluchures d'agrumes de côté «pour les produits de maman»Quant à l'ado qui fait (rarement!) la vaisselle, a fini par s'habituer au savon à l’huile d'olive en remplacement du liquide vaisselle. Faire ses propres produits d'entretien et d'hygiène, comportent bien des avantages. Economiquement, peu d'ingrédients suffisent et bien souvent ils sont gratuits (si, si!) comme le lierre, la cendre... Aucun risque de rupture de stocks !


(c) aromabook.fr
(c) aromabook.fr

Quelques idées recettes...

 

Produit d'entretien multi-usages /adoucissant pour le linge

Faire macérer 3 semaines, des feuilles de menthe, ou brins de lavande, ou peluches d'agrumes dans 1L de vinaigre blanc. Mettre moitié de ce mélange, moitié eau dans un spray. S'utilise aussi comme adoucissant pour le linge.

 

Lessive au lierre

Cueillir une cinquantaine de feuilles de lierres grimpantes (choisir des feuilles vertes foncées, car elles renferment le plus de saponine). Les froisser, les rincer et faire bouillir 20 minutes dans un litre d'eau. Couvrir 24 heures et filtrer. La lessive se conserve 3 semaines.

 

Produit "décrassant"

Produit efficace pour nettoyer le four, cuvette des toilettes, canalisations. Saupoudrer du bicarbonate de soude et verser du vinaigre blanc.

Ce produit est réactif et ne se conserve pas.

 

Utilisation du Marc de café

Verser du Marc de café dans les canalisations pour un effet désodorisant. Ajouter aux plantes pour un effet fertilisant. Mélanger moitié marc de café, moitié huile de coco. Verser dans de petits moules. Laisser durcir 24h, et vous obtenez un gommage corps hydratant.


(c) topsante.fr
(c) topsante.fr

Faire des shampoings, des dÉodorants, des savons est Également Économique par rapport À la version liquide et les emballages sont rÉduits. Écologiquement, les ingrÉdients utilisÉs sont connus, ce qui reprÉsente une sÉcuritÉ. Fièrement, on peut dire que l'on fabrique ses produits et Ça c'est bon pour l'Égo !

 

Il y a aussi quelques gestes simples pour prÉserver le porte monnaie et la nature, qui sont À la portÉe de tous. Par exemple, acheter un savon de Marseille à l'huile d'olive, faire macÉrer des agrumes, des feuilles de menthe ou de la lavande dans du vinaigre blanc pour faire un produit d'entretien multi usages... Les sceptiques diront que tout cela prend du temps, mais pas davantage que de faire les courses. En outre, certaines prÉcautions sont à prendre lors de la manipulation de certains produits (la soude notamment utilisÉe pour la confection des savons) et Être vigilants quant aux recettes de certains sites.

 

Il faut aussi parfois, plusieurs ratÉs avant de rÉussir : mais aprÈs un an de confections de produits en tous genres, je suis toujours aussi satisfaite : satisfaite de retourner au moyen-Âge !

 

 

Quelques pistes pour aller plus loin :

 ZÉro dÉchet Quimper / Treuzkemm la ressource qui rit : Organise régulièrement des ateliers zéro déChet.

Prochain atelier le 22 janvier à 14h30 (sur inscription), consacré aux produits d'entretien.

 

 

 

Et toi, prêt(e) à te lancer dans l'aventure ?

 

As-tu envie de participer 

à des ateliers zéro déchet ?

 

Commentaires: 1
  • #1

    André (mercredi, 21 juillet 2021 21:19)

    L’expérience zéro déchet serait tentant ! Est ce que j’y arriverai en permanence ? Je ne suis pas sûr…

ET SUR LE MÊME SITE...