CETTE CHRONIQUE TE PLAÎT ?

Découvre d'autres écrits dans notre Newsletter, chaque mois !


SOCIÉTÉ I RÉUSSIR SON EXPATRIATION À QUIMPER.


P A R   L É A   M.   -   0 5 . 0 1 . 2 0 2 0

Puisque chez Kactus on aime bien les citations et les proverbes en tous genres (avec plus ou moins d’exactitude, mais l’idée est là), je vais commencer cet article par le très (trop) souvent lu et entendu : « La Bretagne ça vous gagne ! ». 

 

J’ai cherché l’origine de ce slogan, mais il est tellement entré dans la culture populaire que je n’ai pas trouvé l’information… Visiblement il s’agirait du détournement d’une campagne de publicité « La montagne ça vous gagne » mise en place par le ministère du Tourisme et les Professionnels Associés de la Montagne pour relancer la fréquentation hivernale. C’est vrai que les Monts d’Arrées, c’est un peu à la Bretagne ce que Courchevel est à la Savoie, sans la neige mais avec beaucoup d’humour !


 

Bref, tout ça pour vous dire que je suis arrivée à Quimper en février 2019 et que mon intégration en Bretagne a été plutôt difficile.

En discutant avec d’autres personnes, je me suis rendue compte que je n’avais pas été la seule, et que de nombreux « expatriés »,

(aujourd’hui heureux en Bretagne !), étaient passés également par une plus ou moins longue période d’adaptation.

 


(c) cotbordemer.com
(c) cotbordemer.com

Voici les conseils que nous aurions aimé recevoir : 

 

1 – Si tu t’es installé en Bretagne pour des raisons autres qu’une profonde passion pour les crêpes, les festivals et l’envie de porter un ciré jaune (par exemple, barrez les mentions inutiles : une mutation, un premier job, pour éviter une crise conjugale et suivre ta moitié), n’aies pas le sentiment de subir ton déménagement mais vois-le comme une chance !

 

(Tout est une question de perspective, je me suis rendue compte bien trop tard que je m’étais placée comme une « victime » au lieu de tout simplement profiter de tout ce que la Bretagne avait offrir comme les crêpes, les festivals et la joie de porter un ciré jaune !).

 

2 – Ne reste pas tout seul à te morfondre ! Et fais-toi un réseau (pour cela, cours lire ou relire l’excellent article de Régis.) Les Bretons sont très ouverts et accueillants envers les nouveaux venus et se feront un plaisir de partager avec toi leur amour pour leur patrimoine, mais il faut oser faire le premier pas.

 

 

Promis, tu ne le regretteras pas (bon, on ne va pas se mentir, ça fonctionne mieux avec une pinte de Duchesse Anne, dans le cas où tu décides de faire des rencontres dans un bar, pas à la piscine municipale).

 

3 – Sors de chez toi (même s’il pleut, on sait très bien que tu as acheté ton ciré jaune le premier mois où tu es arrivé, dans une boutique de la Ville Close de Concarneau, comme tout bon touriste surpris par la pluie qui se respecte) et pars à la découverte des environs !

À Quimper, nous avons la chance d’avoir la mer à 20 minutes et des paysages magnifiques et diversifiés (que tu sois plutôt côtes sauvages et découpées ou bien plages immenses à perte de vue, tu trouveras forcément ton bonheur !) à moins d’une heure de route.


(c) Léa Mariani
(c) Léa Mariani

Mon endroit préféré ? La Baie des Trépassés et la pointe du Van. 

 

Pourquoi ne pas profiter de ces balades pour te perfectionner en photographie ?

 

Tu rendras jaloux tous tes anciens amis et collègues parisiens qui penseront que tu es parti au bout du monde en voyant tes photos de plages reculées et des eaux turquoises de la Presqu’île de Crozon (et tu pourras dire sans mentir que c’est le bout du monde, n’oublie pas ton hashtag #bzh).

L’une des rencontres qui m’a le plus marquée, c’est ce vendeur sur le marché de Quimper, originaire du Sud-Ouest qui m’avait dit : « tu verras, arriver en Bretagne c’est passer 8 mois en dépression et puis ensuite tu vas adorer ! ». Eh bien finalement, je ne peux que constater le caractère véridique de ses propos : après 8 mois pas top top, cela fait deux mois que je suis complètement épanouie dans ma nouvelle vie à QuimperNous espérons que ces quelques conseils t’aideront, toi nouvel arrivant qui nous lis, à te faire ta place ici bien plus vite. Et puis si cela ne fonctionne pas, tu peux toujours nous écrire, on est très sympas à la rédac !

 

Et toi ? Comment s'est passé ton intégration à Quimper ?

Est-ce qu'un café des nouveaux arrivants aurait pu t'aider à t'y sentir comme chez toi ? 

Commentaires: 0

ET SUR LE MÊME SITE...