CETTE CHRONIQUE TE PLAÎT ?

Découvre d'autres écrits dans notre Newsletter, chaque mois !


SOCIÉTÉ I ''IL M'A GHOSTÉ !''


P A R    V I R G I N I E   C .   -   0 8 . 0 7 . 2 0 2 0

(c) azbigmedia.com
(c) azbigmedia.com

Tout le monde dans sa vie a connu le ghosting. Mais si ! Rappelles-toi, ce mec là (ou cette fille d’ailleurs) qui t’a zappé du jour au lendemain sans explications, sans que tu saches réellement ce que tu avais fait ! C’est aujourd’hui malheureusement une pratique courante et qui continue a fait du mal à celle ou celui qui s’accroche encore.

 

Tout se passait bien entre toi et ton crush, les sujets de conversations étaient divers et variés, une complicité s’était installée et puis vous prévoyez de vous voir… Suite logique à tout commencement. Sauf que… Le jour approche, tu lui écris comme tu le fais d’habitude et malgré plusieurs messages que tu lui as envoyés, il ne te répond plus. Il t’a carrément ghosté.

 


(c) medium.com
(c) medium.com

MAIS POURQUOI ?

 

L’une des explications au fait qu’il te zappe, peut être qu’il est adepte du « serendipidating », un mot bien compliqué et pour te la faire courte, il reporte sans cesse le premier rendez-vous car il espère trouver mieux (que toi). C’est une pratique qui est très répandue chez les célibataires 2.0.

 

Une autre explication peut être aussi dû au fait qu’il a rencontré une autre personne ou qu’il est revenu avec son ex. Je te l’accorde, il serait plus simple qu’il te le dise mais il préfère te le faire comprendre en te squeezant.

 

Troisième possibilité, la peur de s’engager dans une relation. Tu as été trop directe en lui disant ce que tu ressentais pour lui. Tes déclarations lui ont fait peur et il prend la fuite.

Et puis il y a les autres raisons : tu as affaire à un pervers-narcissique, à un séducteur ou encore à un quelqu’un qui a peur de l’abandon.


(c) weekend.levif.be
(c) weekend.levif.be

JE FAIS QUOI ?

 

La solution est évidente mais je sais que si tu vis actuellement un ghosting tu n’es pas prêt(e) à l’entendre : tu passes à autre chose et tu le (ou la) zappes. Franchement, un mec (ou une fille) qui ne te porte que très peu d’intérêt, n’est pas la personne qui te convient. Il ou elle n’est pas cette personne que tu attends dans ta vie.

 

Je ne vais pas te le cacher, les jours (et les semaines) qui suivent vont être très compliqués. Tu as mis tellement d’énergie et d’espoir, tu as passé tellement de temps et de soirées (ou même des nuits entières !) à apprendre à connaître cette personne pour finalement être rejeté comme ça, du jour au lendemain. Et évidemment sans aucunes explications.

 

C’est une période qui ne sera pas facile mais plus tu t’accrocheras à lui (ou à elle) et moins tu verras des personnes autour de toi qui sont prêtes à s’investir pour une relation avec toi. Alors oui, il va falloir tout recommencer mais cette fois-ci avec quelqu’un qui te mérite !

 

Concrètement, il faut extérioriser ce sentiment de frustration, soit en en parlant avec des amis, soit en le faisant par écrit. Tu peux par exemple imaginer la réponse que tu lui écrirais en disant tout ce que tu penses (tu as même le droit de l’insulter de tous les noms), le but étant d’extérioriser au maximum ce sentiment de frustration. Attention par contre à ne jamais envoyer ce message, tu l’écris uniquement pour toi et pour calmer ta colère.


(c) weekend.levif.be
(c) weekend.levif.be

ET TOI, COMMENT ÇA S'EST PASSÉ ? 

 

Bon clairement, ça n’a pas été compliqué de trouver des témoignages. Je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle au final…

 

Il semblerait cependant que les filles soient beaucoup plus touchées par le ghosting que les mecs. En même temps, la société de consommation dans laquelle nous vivons a surement accentué ce mode de rupture avec le « je prends, je jette »…

 

 

Témoignage de Sophia* :

« J’avais rencontré Cyril dans le cadre de mon travail, un client de l’entreprise où je bosse. On s’est échangé nos numéros et puis on a appris à mieux se connaître. On s’est vu, une fois, autour d’un verre. Je l’ai remercié pour la soirée (qui s’était bien passée) et puis aucune réponse. Je l’ai relancé, deux ou trois fois les jours qui ont suivis et je n’avais toujours pas de nouvelles de lui. Et puis, plusieurs semaines plus tard, on a été amené à se revoir et là, enfin j’ai eu un semblant d’explication. « En fait j’ai eu peur de trop m’attacher à toi… ». Mouais… Je n’ai pas été convaincue, ça m’a plutôt fait perdre ma confiance en moi sur le coup mais c’était quand même un début d’explication. Et avec le temps ça m’a fait du bien. Franchement les mecs, assumez et soyez clairs, même si la vérité est blessante, ça permet de vraiment passer à autre chose et à ne pas se prendre la tête en essayant de trouver ce qui cloche chez nous ! ».

 

* Prénom d’emprunt


Commentaires: 0

ET SUR LE MÊME SITE...