CETTE CHRONIQUE TE PLAÎT ?

Découvre d'autres écrits dans notre Newsletter, chaque mois !


MUSIQUE I BANDIT BANDIT : EN ROCK ORGANISÉ.


P A R   P E G G Y   V .   E T   T O N Y   S A N S   P .   -   1 2 . 1 1 . 2 0 2 1

(c) Pierre Alexandre COIC
(c) Pierre Alexandre COIC

Alerte générale : L'assaut est lancé !

 

Ils ont surpris tout le monde et les quimpérois en ont eu pour leur compte : la puissance du cambriolage musical du groupe rock a mis tout le monde d'accord.

 

Vendredi 22 Octobre 2021, Tony et moi, étions au concert évènement de BANDIT BANDIT, tête d'affiche de la soirée à la salle des musiques actuelles Le Novomax, piloté par l'association Polarités.

 

Guitare en sueur, artistes déchainés et public enthousiasmé, nous vous ouvrons les portes de la salle de cette soirée magique, à travers nos deux perceptions émotionnelles.

 

Suivez le guide...

 

 

 

SELON PEGGY V.


C'était pour moi, une découverte.

Mais, dès lors qu'on me dit ROCK : je ne me fais pas prier !

 

Si je m'attendais à cela ! C'est un quatuor explosif que je vais découvrir !

Un groupe au caractère bien trempé  ! Du son, de la sueur, et du style ! 


Pour moi, un coup de coeur.

 

(c) Pierre Alexandre COIC
(c) Pierre Alexandre COIC

Nous sommes encore dans le hall à échanger devant un verre quand les premiers sons nous parviennent . Et, là, c'est la ruée ! Tout le monde se précipite.

 

Montée en puissance, la salle se met à vibrer (réellement !) et les esprits s'échauffent ! Ça va décoiffer ! 

 

Dès le premier titre, mon sang ne fait qu'un tour ! Comprenant que...  je vais pouvoir me délecter d'un bon gros rock qui tâche !

 

Le coeur fait "boum", le sang frappe dans les veines ! Familièrement parlant, ça envoie ! 

 

La chanteuse se déchaîne à danser, ses cheveux volent dans tous les sens, tandis qu'elle dévoile, sans peur, son petit côté "sensuel". Sa voix nous "nargue", nous défie, il y a de l'audace, du tempérament ! Cuirs et dentelles noires sont de sortie, les effets vestimentaires ont été soignés. 

 

Beaucoup de style !


On quitte les sentiers battus et assume son côté rock ! Bien désaxé, limite "bestial". Avec l'envie de donner, de se donner ! Dans le public, impossible de rester stoïque, ça danse, ça crie, on oublie la réserve, on fait tomber les barrières ! 


Des échanges entre artistes et spectateurs, "je vois qu'il y a des enfants parmi nous ce soir !" Des moments marquants, comme ce duo amoureux, aux allures de "Bonnie and Clyde". 

 

Hé oui, Bandit Bandit !
Une heure trente à se déchaîner, et, le concert s'achève. Un public ravi d'en avoir pris plein les tympans, on s'est grisé.

 

Tandis que la salle se vide... mon attention est retenue par ces quelques paroles de Gainsbourg, lui-même, en fond sonore "elle ne porte rien d'autre, qu'un peu d'essence de Guerlain, dans les cheveux"... Un hommage  ? 

 

Puis, se retrouve dans le hall, pour une séance de posters, photos dédicacées. L'ambiance et les visages se radoucissent.

 

Violents à la scène, doux et généreux à la vie, tout l'esprit du rock.

 

Je quitte le Novomax, non sans une petite pointe de nostalgie. 
Émue et conquise. 


SELON TONY SANS P.


Une distribution de mandales pour démarrer la soirée, ça te tente ?

 

Dès le 1er morceau, l’énergie des quatre est débordante, à croire que le cambriolage artistique leur a terriblement manqué.

 

Ça enchaîne les titres, ça déchaîne les foules, et la promesse est largement tenue.

Maeva, la lead* (*chanteuse ndlr) est totalement barrée et c’est ce qu’on aime. Nicolas, lui, l’est autant et c’est ce qu’on veut. 

21:00 - Tout le monde accourre, après le carton de la 1ère partie, représenté par HACHE PAILLE. 

 

Sauf que personne n'est prêt à l'invasion BANDIT BANDIT.

 

Même pas moi ! Les ayants repérés sur France 2 dans l'émission ''The Artist'' - programme TV ambitieux mais fort discutable - j'ai dû me faire une idée plus concrète quand j'ai aperçu qu'ils étaient dans la programmation 2021 du Novomax.

 

21:30 - Peggy est dans la salle avec le public, je suis en hauteur avec Pierre Alexandre COIC, photographe et le spectacle est bestial.

 

Titres sur hits, ils enchainent pendant plus 1h30 et ne se laissent pas abattre.

 

Le public quimpérois assiste alors à un braquage musical et émotionnel du quatuor.

 

Ça court, ça saute, ça se donne sur scène.

 

Parmi leurs différentes chansons, je note le titre ''Désorganisée'', balade rock dont le clip musical est déjà sur YouTube, comptabilisant déjà plus de 55000 vues : quand le talent rencontre la folie, ça crédite encore plus un groupe de rock.

 

Avant la rencontre du public quimpérois, j'ai eu la chance de les avoir eu en podcast (à découvrir prochainement), et là, grande surprise : j'ai rencontré deux couples.

 

Celui d'avant concert, les regards complices, attentionnés et calmes. 

 

Et pendant le concert, un regard langoureux, des intentions sensuelles dans l'énergie et une bestialité dans le comportement (ce ne sont pas des animaux... mais c'est très surprenant en bord de scène !).

Une expérience rock unique, sans bavure : un casse dans les règles de l'art.

 

 

Environ 80 personnes présentes, où toutes générations confondues s’allient à leur cause.


Commentaires: 1
  • #1

    pierre (vendredi, 12 novembre 2021 11:06)

    c'était énorme, j'y étais et c'était bestial !
    exactement !

ET SUR LE MÊME SITE...